Maffliers le 31-05

 

Aujourd'hui nous sommes 20 à partir avec Olivier vers Maffliers pour une rando d'environ 18.5 Km. La pluie est prévue pour 14h00 mais hélas la météo c'est encore trompée et c'est vers 10h00 que celle ci apparait, nous continuons après avoir relis soit les vestes ,soit les capes ou les parapluies

Comme toujours un peu d'histoire sur Maffliers

Le lieu est mentionné dans une charte de 832 comme propriété de l ' abbaye de St Denis sous la forme Maflare puis attestée sous le nom Maflers en 1150, Mafflers en 1208.

Le second élément -fliers est sans doute le germanique *hlar > ancien français laris, larris « lande, friche », dont le h initial [χ] est passé à [f] dans certains cas en ancien français (cf. *hrôk « corbeau » > freux, flouer) et qui explique les finales -flier(s), -fler(s) (Moufflers, Somme), voire -lers (Meulers, Seine-Maritime), et les différents Flers du nord de la France.

Le premier élément Ma(f)- est inexpliqué

Histoire

Bouchard V de Montmorency y fonde en 1163 le prieuré Grandmontain de Merret-les-Maffliers qui connut la décadence et fut supprimé en 1772, puis, vendu et transformé. En 1602, la terre devient la propriété de Jean Forget, président du parlement de Paris, et la seigneurie est érigée en baronnie. Depuis les années 1960, le village devient progressivement urbain, mais conserve des exploitations agricoles. Le village fut illustré par le peintre Madeleine Luka qui y naquit.

Maffliers ne compte qu'un seul  monument historique sur son territoire.

Blason maffliers

 

Les armes de Maffliers se  blasonnent ainsi :"D'azur au chevron d'or accompagné de trois coquilles du même." Ce sont les armes de Jean Forget, baron de Maffliers en 1602.

 

 

  • Eglise Notre Dame des Champs

Rue de la Mairie (inscrite monument historique par arrêté du 2 février 1931) : Elle remplace probablement une ancienne chapelle dédiée à Saint Blaise. L'église paroissiale primitive était la chapelle Notre-Dame-des-Champs, qui se situait rue de Beaumont, et qui a été démolie en 1793. Seule une statue en bois de la Vierge à l'enfant du début du XIVe siècle en subsiste. Restaurée en 1875, elle est installée dans l'église, et connue désormais comme Notre-Dame-des-Champs, ce qui explique le vocable d'usage de l'église. Celle-ci se compose d'un clocher de 1574 ; d'une haute nef unique bâtie dans un délai de neuf mois en 1859 ; et d'un choeur Renaissance avec deux chapelles latérales et abside pentagonale des années 1554-1556 . C'est parties orientales sont remarquables, et d'une facture élégante, et se caractérisent par les hautes colonnes engagées supportant la voûte de l'abside, et ses chapiteaux d' ordre dorique et corinthien , surmontés de sections d' entablement. L'extérieur est également soigné. L'église est restaurée entre 1980 et 1993 Aujourd'hui, le chœur est encombré par des étais.

Maffliers 95 eglise notre dame rue de la mairie 02

 

1280px maffliers 95 eglise notre dame rue de la mairie 03

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres éléments du patrimoine

  •  Chateau de maffliers

Url

Allée des Marronniers : Ce château, qui abrite aujourd'hui un hôtel, s'élève à l'emplacement d'un ancien chateau fort féodal. Ce dernier est reconstruit par Claude de La Fayette en 1550, mais seulement la partie sud de cet édifice subsiste. Une nouvelle reconstruction intervient sous le marquis de Briqueville entre 1780 et 1785. En 1813, le château devient la propriété d 'Augustin de Talleyrand-Périgord, qui possedera également celui de Montsoult. Georges Provost qui rachète le domaine en 1906 ne juge pas le château digne d'intérêt, et le fait presque entièrement raser. Il fait construire à la place un pavillon de forme cubique, de modestes dimensions. La plupart des bâtiments aujourd'hui présents sur le domaine ne datent que de l'époque que le château accueillait déjà un hôtel, et ont été construits entre 1964 et 1989. Les anciens communs, transformés en ferme au début du XXe siècle, sont utilisés comme centre équestre. Le bâtiment n'est pas visible depuis le domaine public et l'accès au domaine strictement réservé aux clients.

  • Manoir de Montbrun

1280px maffliers 95 entree du manoir de montbrun

 

 

rue du Richebourg : C'est une grande maison d'un étage avec une façade de cinq travées et un toit à deux croupes, datant de 1836. Le nom vient d'un ancienfief, situé près de la limite avec la commune de Montsoult. Les communs, dans un style complètement différent, sont construites en meuliere et s'alignent sur la rue, alors que le manoir se cache dans un écrin de verdure au fond de son parc.

 

 

  • Manoir Notre-Dame

1280px maffliers 95 manoir notre dame rue du richebourg

Rue du Richebourg : Son nom actuel lui vient des soeurs de Saint Joseph de l'Apparition, qui rachètent ce grand manoir cossu en 1952 pour y installer une maison de convalescence. Le manoir a été édifié en 1905 pour Germain Fourcade à l'emplacement d'une maison plus ancienne préalablement démoli. M. Fourcade opte pour un mélange entre le style régional de l'époque, qui fait surtout appel à la meuliere en réunion avec la brique ou la pierre de taille, et le style néo-normand, s'exprimant par des façades en pans de bois. On les trouve sur le second étage et les pignons. Les toitures, à forte pente, ont une forme complexe et sont garnies de nombreuses lucarnes. Pour un annexe construit en 1960, les religieuses adoptent également le style néo-normand pour obtenir une parfaite harmonie avec l'édifice du début du siècle En 2010, la municipalité en fit l'acquisition afin d'y transférer la mairie et d'ouvrir le magnifique parc à tous

  • Ancien relais de poste

1280px maffliers 95 ancien relais postal de 1789 rue de la ferme 02

 

 

 rue de la Ferme : Appelé également la Grande Ferme, c'est un grand complexe de bâtiments agricoles avec corps de logis, construits pour la plupart en 1815 pour Augustin de Talleyrand-Périgord, propriétaire du château de Maffliers. La ferme passe entre les mains de Georges Provost en même temps avec le château. Le colombier porche donnant accès à la cour date de 1610

 

 

  • Le Prieuré

1280px maffliers 95 le prieure rue de la ferme

 

 

10 rue de la Ferme : Cette maison du XVIe siecle n'a jamais été un prieuré, mais tient son appellation du fait des visites fréquentes que reçut sa propriétaire en 1600, Marie Mottier de La Fayette, de la part des freres Capucins : son fils François Leclerc du Tremblay est en effet entré dans cet ordre. Sous son nom en religion père Joseph, il entre dans l'histoire pour avoir fondé l'ordre des filles du Calvaire et pour avoir servi de conseiller au cardinal de Richelieu. Le père Joseph fait aménager au sous-sol une petite chapelle pour recueillir la déppouille de son père, devenu calviniste et ne pouvant être enterré sur le cimetière paroissial. Après la Revolution Française, la maison sert pendant quelque temps d'école

  • Manoir de la Delphinière

1280px maffliers 95 manoir de la delphiniere rue de la mairie 03

 

 

 rue de la Mairie : Cette grande maison bourgeoise de style classique avec son toit à la Mansart a accueilli Madame de Stael pendant trois mois en 1803, connue alors surtout pour avoir écrit Delphine un an auparavant. AuXXe siecle, le manoir a abrité le Centre européen de recherches médicales et biologiques. Il est aujourd'hui subdivisé en appartements, mais conserve la grille d'entrée sur la cour et les deux pavillons de garde.

 

 

  • Croix de Maffliers, rue de Beaumont

 Maffliers 95 croix de maffliers rue de beaumont

 

 

La petite croix en bois d'une facture simple se dresse au sommet d'unfut monlithique d'une longueur remarquable

 

 

 

Quelques photos de la randonnée

Imgp1691Imgp1692

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il ne pleut pas encore

Imgp1693

Imgp1694

Le tiré du sac sous la pluie

Imgp1695

Une jolie petite bête

Imgp1697Imgp1696

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le parc du chateau de jolis buissons de Rhododindron

Histoire du Rhododindron

À l'époque médiévale, le rhododendron était appelé « Rosage », terme qui a été conservé jusqu'au XVIIIe siècle, puisque joseph Pitton de Tournefort introduisit en 1702 le « Rosage de la mer Noire », à la suite d'un voyage en Asie Mineure. C'est au naturaliste Carl von Linné que l'on doit la dénomination de Rhododendron.

Le rhododendron n'a commencé à être réellement cultivé comme espèce horticole qu'en 1656, quand John Tradescant rapporta un Rhododendron hirsutum endémique des Alpes. Cependant, le véritable succès du rhododendron a commencé avec les espèces d'origines himalayenne et chinoise (Rhododendron auriculatum et seroticum), au milieu du XIXe siècle.

Les rhododendrons sont généralement des plantes formant des arbustes étalés ou arrondis, parfois des arbres pouvant atteindre jusqu'à quinze mètres de hauteur, notamment dans l'Himalaya. Ils sont généralement sempervirents, bien que les azalées aient parfois des feuilles caduques. Leur feuillage est vert foncé.

Ce sont des plantes extrêmement acidophiles, que l'on regroupe parfois sous le terme générique de plantes de terre de bruyere. Cependant, certains rhododendrons acceptent d'être cultivés en sols neutres, voire légèrement calcaires (Rhododindron hirsutum).

Les fleurs, en forme de trompette évasée, peuvent être roses, blanches, rose lilas, mouchetées de pourpre, rose saumoné, carmin. Les fleurs peuvent s'épanouir depuis septembre, pour les formes hâtives d'appartement, mais plus généralement de janvier - février jusqu'à la fin juillet, pour les formes les plus tardives. Les fleurs les plus grosses ont environ 10 cm de longueur et de largeur, et sont groupées en grosses inflorescences terminales coniques, et en grand nombre.

La majorité des rhododendrons et azalées ne dégage aucun parfum. Cependant, quelques formes botaniques (Rhododendron auriculatum, R. bullatum, R. crassum, R. decorum, R. fortunei, R. grifithianum, R. polyandrum, R. luteum, etc.) sont parfumées.

Imgp1698

Imgp1700Imgp1699

Imgp1702

C 'est très tentant mais on repart ( certaines sont cherchent quand meme un rejet)

Imgp1701

Imgp1705

Le Chateau vu pendant la randonnée

Et maintenant notre circuit

Distance : 19.257 Km

Temps total : 5h22

temps d'arret : 50 mm

Denivellé total +302 m

1243676536947.jpg

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau