Les troix dolmens

 Aujourd hui 9 Novembre, temps agréable mais couvert entre 7 et 11 °C pour la rando, 21 participants dont 4 inscrits cette année.

Jean nous entraine vers Presles, la forêt de Carnelle pour randonner sur un circuit créé par notre President de Codérando Raymond Auriel

La forêt de carnelle, d'une superficie de 975 hectares, tient son nom du radical celtique "carn" (la pierre).
Séparée de la forêt de l'Isle-Adam par la vallée de Presles, la butte de Carnelle s'élève à 210 mètres d'altitude. Elle fut jadis la possession des Conti, les seigneurs de l'Isle-Adam.
La raideur de ses pentes et la diversité de leur exposition font que la forêt qui recouvre la butte offre des paysages végétaux très divers. On y trouve aussi bien des chênes pubescents, et des zones à myrtilles au sommet que des chênes, des hêtres, des zones humides et des tourbières.

 Imgp1342

La Pierre Turquaise
Située dans la forêt de Carnelle, elle est la plus imposante de toutes avec ses 12m de long. La tranchée mesure 1,70m de hauteur et 2m de large, les dalles de couverture sont à la hauteur du sol. Elle a été à demi-remblayée pour des raisons de sécurité.
Ce monument faillit finir en pavés parisiens au siècle dernier après avoir successivement été vidé pour servir de chenil pour le prince de Conti en 1755 , puis d'abri aux bûcherons de la forêt au début du XIXe.
En 1842, convoitée par des tailleurs de pavés, elle fut épargnée grâce à l'intervention d'Alexandre Hahn. Il l'étudia ainsi que l'abbé Grimot, ce qui permit son classement aux Monuments Historiques en 1869.
La pierre Turquaise, dolmen daté de 2000 ans avant JC, fut l'objet d'un mystérieux attentat en 1985.
Les allées couvertes peuvent s'ouvrir par une dalle percée d'un étroit hublot circulaire qui se fermait par un bouchon de pierre s'ajustant exactement à l'orifice par une feuillure

Pierre turquaise3

Imgp1341

La Déesse des Morts
On peut observer, une figure énigmatique dont la Pierre Turquaise offre un exemple sur les piliers d'entrée de la chambre principale. Surnommée "la Déesse des Morts", elle est schématisée par deux seins surmontés d'un ou deux rangs de collier (photo ci dessous).
Seulement 5 exemplaires de la Déesse des Morts sont connus.
On la retrouve aussi sur les piliers d'entrées des allées couvertes de Guiry en Vexin et de Dampsmesnil

Gravure entree

Presles est un site exceptionnel, car outre la proximité de la Pierre Turquaise, ce sont 3 autres sites néolithique qui traduisent la vie préhistorique intense qui s'est déroulée dans les valons et sur les coteaux qui descendent vers l'Oise distante de 5 kilomètres:
la Pierre Plate, le Blanc Val, et le Coffre de Bellevue, ce dernier n'est pas visible, il est dans le parc du Château de Bellevue

Les allées couvertes (des allées sans retour):
C'est une des formes répandues, plus récentes que les dolmens à couloir. Ces monuments sont très étroits par rapport à leur longueur. Faits d'un grand nombre de montants (orthostates) supportant des dalles de dimensions moyennes ou faibles, ils sont compartimentés par des murets ou des dalles échancrées.

Les allées couvertes typiques couvrent une région allant de la Bretagne à la Belgique, et bien qu'on ait aussi donné abusivement ce nom à plusieurs sépultures mégalithiques simplement allongées. Elles ont été très nombreuses dans le Bassin Parisien dans une culture du Néolithique final, la civilisation de Seine-Oise-Marne qui évolue pendant près de 1000 ans au cours du IIIème millénaire avant notre ère.
Elles ont la particularité d'être enterrées dans une tranchée. Bien que plus des deux-tiers des mégalithes recensés dans la région aient disparu, on peut encore voir quelques-unes de ces sépultures caractéristiques.

La route forestière du Bois Belle Fille (vers Presles)
Cette route forestière pavée historique date du 18 ème siècle, restaurée partiellement en 2004 et 2005

Route forestiere

L'allée couverte s'élève au lieu-dit du Blanc-Val,. Elle est située à 82 mètres d'altitude à 1,5 km au sud du bourg de Presles, le long d'un chemin reliant la route Alle couverte du blanc valdépartementale 64 E (100 m au sud) au GR1 100 m au nord) ; l'allée couverte est érigée sur un champ privé, mais est néanmoins librement accessible.

Le monument mesure environ 5 m de long sur 1 m de large. Il appartient au type de l'allée couverte enterrée : le niveau du sol de l'allée est effectivement plus bas que le reste du terrain et le sommet des blocs qui la composent affleure celui-ci. L'allée est très abimée et sa dalle de couverture a disparu. La dalle d'entrée, à l'une de ses extrémités, comporte une ouverture circulaire d'environ 50 cm de diamètre.

Historique

L'allée couverte date du Neolithique. Selon les fouilles qui y ont été entreprises, elle sert de lieu de sépulture : 21 personnes y ont été inhumées, toutes entre 25 et 35 ans à l'exception d'une personne d'une soixantaine d'années. Le mobilier mis au jour lors des fouilles comporte des outils en silex (haches, ciseau, lames et flèches) ; des os travaillés (ciseaux, dont l'un est peut-être un lissoir, et poinçons) ; des objets en andouiller (gaines et manches d'outils) ; des fusaïoles ; des poteries ; ainsi que des galets percés. Ces restes humains et ces objets sont conservés à l'Institut de paléontologie humaine de Paris.

L'allée couverte du Blanc-Val est découverte en 1949 ; elle est fouillée clandestinement cette même année. Elle est rapidement classée au titre des monuments historiques le 10 avril 1951

Allee couverte du blanc val presles 02

 La Pierre Plate est une allée couverte presque enterrée, le niveau de son sol étant plus bas que le reste du terrain et le sommet des blocs qui la composent affleure celui-ci. Trois dalles de couvertures sont encore présentes. L'accès au vestibule s'effectue par un trou d'homme en forme de hublot, à l'une des extrémités, précédé d'une antichambre. Elle est située dans le lot 12 de la forêt de L'Isle-Adam, à 2 km au sud-ouest du bourg de Presles et 2,5 km au sud-est de celui de L'Isle-Adam, non loin de l'autoroute A15.

Historique

La Pierre Plate date du Néolithique. Elle est excavée en 1926 et les fouilles révèlent qu'elle sert de lieu d'inhumation à une centaine de personnes. Ces fouilles mettent également à jour du mobilier funéraire.

Le monument est classé au titre des monuments historiques le 19 octobre 1932. Il est restauré en 1974.

Pierre plate

Deux petites photos du groupe à la Pierre Turquaise

Imgp1344

Imgp1343

Et bien entendu comme a chaque fois notre parcours Quelques passages avec des dénivellés supérieurs à 15%

Depart Gare de Presles

Retour Gare de Presles

Distance 12.28 Km

Denivelé + 150 m

Temps total 3h15

Temps d'arret 30 mm

Nos arrets representés sur la carte sous forme d'appareil photo, pomme et bouteille, homme et femme. Je vous laisse deviner la signification des icones

1243676536947.jpg

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau