Fosses le 22-02

Aujourd'hui  Patrick nous emmene à Fosses et la forêt de Chantilly

14 participants, temps frais le matin entre -2°C et 0°C, les gants et bonnets sont bienvenue, mais le soleil se montre rapidement et nous pouvons enlever ces gants.Le sol est encore gelé par endroits.Le passage dans la plaine se fait sans trop de difficulté, le vent est presque nul. Nous apercevons de loin des biches, des lievres

Nous nous arrêtons avant de rentrer dans la forêt pour satisfaire à des besoins naturels et boire un peu.

Nous passons près du chateau d'Herivaux

Chateau dherivaux luzarches

Le domaine d'Hérivaux a été vendu sous la Révolution, le 2 novembre 1796, par M. Petit à Benjamin Constant. 

L'écrivain a fait détruire en grande partie l'église et le grand bâtiment central de l'abbaye, conservant le pavillon sud pour sa résidence de campagne.

 L'édifice, dénommé le château, est placé dans un vaste jardin aménagé en 1913, date à laquelle des agrafes sculptées sont ajoutées en ornement aux fenêtres.

 Il a été agrandi en 1934 par l'architecte Huaud, qui y a construit deux avant-corps latéraux accolés au bâtiment existant.

95352017 01

Nous continuons pour nous diriger vers le Chene Sylvie 30 m de haut et 129 cm de diametre

Imgp1517

Imgp1518

Et nous continuons notre rando , une petite pente à 12 % pour nous mettre en appetit et pour hélas ne pas découvrir la Pierre Tournante

Imgp1519

Imgp1521

Histoire de la Pierre Tournante

Quelques photos prises sur le web

La pierre tournanteLa Pierre Tournante de Coye.

La dernière merveille de la forêt est peut-être la plus énigmatique : c’est le site dit de la Pierre Tournante de Coye, ensemble de pierres levées sur le côté du chemin qui longe le rebord du coteau dans le bois de la Charmée

. «À peine a-t-on quitté la route d’Hérivaux, que l’on voit, presque au sommet de la colline, la route bordée du côté du précipice de pierres levées, grossièrement taillées, les unes simplement équarries comme des bornes frustes, les autres façonnées en pain de sucre et régulièrement espacées...» .

Selon l’abbé Leullier, qui publia en 1906 au Bulletin du Comité archéologique de Senlis une brochure sous le titre: « Un poste de télégraphe optique de l’époque mégalithique, la Pierre Tournante de Coye», cet ensemble de pierres levées fonctionnait comme un observatoire. La Pierre Tournante était l’élément principal de ce dispositif. «Son socle, muni d’une excavation formant mortaise, est au pied d’un autre bloc, triangulaire, de 2 m de côté et de 0,40 à 0,45 cm d’épaisseur, qui pouvait, en raison de sa forme, se tenir en équilibre instable sur une des pointes et tourner autour de son axe dans la mortaise du socle, donnant ainsi, par ses positions diverses, des signaux à toute la vallée qui se prolonge vers Lamorlaye et le Lys d’un côté, Chaumontel, Luzarches et Viarmes de l’autre.»

L’abbé Leullier terminait en 1906 son propos en disant: «Quoi qu’il en soit, le monument mégalithique de la pierre tournante et ses alignements de pierres levées nous semble assez curieux pour mériter l’examen d’archéologues plus qualifiés que nous». Presque un siècle plus tard, il semble qu’aucune autre prospection ne fut réalisée sur le site de la Pierre Tournante de la commune de Coye. Il a fallu recourir à la mémoire et au sens de l’orientation de Monsieur Henri Sénèque, conseiller municipal de Coye, pour retrouver le site un siècle plus tard. Les deux grandes pierres taillées qui formaient le monument mégalithique gisent sur le bas-côté d’un chemin creux, bordé par le relief d’autres pierres dont la présence en cet endroit a d’autres raisons que la géologie du site. On distingue aisément le creux dans la pierre formant mortaise qui recevait la pierre triangulaire et mobile étendue à ses côtés. 

On pourrait évoquer aisément à la reconstitution de cette image la référence moderne d’un mobile de Calder. On remarque également les alignements de petites et moyennes pierres levées qui bordaient le site vraisemblablement sacralisées par les druides. La réalité de la pierre du sacrifice, telle que décrite par l’abbé Leullier, nous semble par contre sujette à quelques cautions : « l’autre est une pierre longue et plate, d’environ 1,70 m de longueur, creusée de manière à recevoir un corps au niveau de la tête ; cette pierre est percée d’un trou qui la traverse, de manière à laisser passer le sang et les liquides découlant du corps d’une victime immolée.» 

La lecture de ce texte laisse le lecteur supposer qu’il s’agit de victimes humaines. Sans doute cette tournure dans la rédaction de l’abbé Leullier n’est-elle que le reflet d’un état d’esprit du clergé au XIXème siècle qui souhaitait voir les religions infidèles considérées comme d’essence barbare. Sur le terrain, on relève aujourd’hui plusieurs pierres avec des trous percés et il faut quelques acrobaties et beaucoup d’imagination pour simuler ce qui aurait pu être l’apothéose d’une cérémonie druidique.

Laissons à des archéologues du XXIème siècle le soin de faire la lumière sur le site et ses usages anciens. Il nous reste une certitude: ce lieu qui fut magique et/ou sacré est une histoire qu’il faut sortir de sa léthargie contemporaine. En attendant les conclusions de leurs travaux, l’intérêt général des vestiges archéologiques, les sens qu’ils recèlent et la perspective du paysage vers la vallée de l’Oise semblent devoir être des éléments à considérer

Après cette grimpette assez rude, les estomacs et les jambes ont bessoin d'un reconfort, nous découvrons une cabane de casseurs avec tout ce que peut demander un randonneur, bancs, tables etc

Imgp1524

Imgp1523

Et nous continuons notre randonnée, un passage délicat, le cultivateur s'est approprié le chemins, nous sommes donc oblige de traverser sous les pins, il faut faire attention aux branches tombés sur le chemin des Essarts de belle fontaine à Survilliers, ensuite nous rerouvons la plaine et regagnons notre point de départ

Et comme d'habitude notre parcours

Distance : 19.249km 

Dénivelé Tot. +172m

Arret  1h 03

Total 5h30

Deplacement  4h27

Arret 5 km 250 boisson + technique 7 mm

2em  + 3.9 km  le chene Sylvie 10 mm

3eme + 2.430 Km repas  40 mm

4eme + 3.850 Km technique + boisson 6 mm

1243676536947.jpg

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau